LA COMPAGNIE DES GENS D’ICI

Guillaume Breton

Diplômé en Sociologie (Bac+4 – Maîtrise – Lyon II 1992), et diplômé en Conception et Mise en Oeuvre de Projets Culturels (Maîtrise – Lyon II – ARSEC 1998), il a suivi de nombreuses formations professionnelles dans le domaine culturel et du spectacle (Gestion de production du spectacle vivant, Assurance, Sécurité, Techniques, Pyrotechnie). En 1992, à 23 ans, il devient Président de l’association MASC (Ferney-Voltaire 01), qu’il développe en multipliant, avec son équipe, la programmation de groupes régionaux et nationaux (Tri Yann, Vaya con Dios, Lofofora, Raoul Petite, FFF…). MASC devient une des deux antennes départementales du Réseau Printemps de Bourges. La même année, et pendant deux ans, il est un des responsables de la sécurité du Paléo Festival de Nyon (Suisse).

En 1995, il rejoint le Montreux Jazz Festival (Suisse) comme coordinateur des infrastructures (intérieures et
extérieures) et comme programmateur du Montreux Jazz Café, jusqu’en 1997. En 1998, il part à Paris et se forme « sur le tas » en événementiel Grand Public. Son profil atypique (conception / opération) lui permet de travailler comme régisseur pour France Télévision (Téléthon), la Tournée des plages Canal+ SFR, la Mission 2000 à Paris (Mur pour la Paix), le Carnaval de l’An 2000 (Ville de Metz), Toulouse ville jaune pour Ricard, la Parade du Centenaire du Tour de France sur les Champs-Élysées… Rattrapé par la musique, il part en tournée européenne en 2001 avec le groupe électro français Telepopmusik (Londres, Leeds, Glasgow, Amsterdam, Hambourg…).

En 2005, le Paléo Festival de Nyon le mandate comme chef de projet du 30ème anniversaire du Festival, et fait venir la
compagnie allemande Titanick. L’année suivante, le Paléo le mandate à nouveau pour organiser l’exceptionnelle soirée des 2500 bénévoles du festival, soirée qui se déroule sur tout le site d’un des plus importants festivals européens.
À cette époque, il rencontre Nathalie Texier, en Haute-Savoie, qui lui fait découvrir le Théâtre sous divers formats, ainsi que la puissance des mots et de la dramaturgie, la poésie, le jeu, la création in situ, de nouvelles disciplines artistiques, de nouvelles fenêtres sur le monde, sur l’humain, sur l’autre. À partir de là, va s’ouvrir pour lui un nouvel horizon et débuter une inestimable histoire avec la Compagnie des gens d’ici. Les actions de proximité, les valeurs humanistes, un savoir-faire théâtral et une démarche uniques, une belle et grande équipe artistique pluridisciplinaire lui permettent d’apprécier à nouveau les bienfaits du travail, de l’engagement, d’une collaboration qui dépasse la prestation.
Il vit des expériences artistiques et des rencontres extraordinaires avec la Compagnie qui lui offrent de vrais cadeaux,
comme la découverte de lieux atypiques, la rencontre de personnages hors du commun, tels que John Berger, Jean-
Vincent Verd